février 5, 2023
Actualité Santé

Résurgence du choléra: L’ONU porte assistance au gouvernement haïtien

Peu de temps après l’annonce officielle du gouvernement relative à la détection des cas de choléra dans le pays, des équipes d’intervention d’urgence spécialisées sont déjà prêtes à être déployées par les Nations-Unies en vue de soutenir les efforts du gouvernement haïtien. Dans un communiqué dimanche de 2 octobre, l’ONU dit surveiller activement la situation pour organiser une réponse d’urgence à cette potentielle épidémie.

 

 

 

Haïti n’a pas tardé à trouver du support suite à la résurgence des cas de choléra en Haïti. L’ONU dit entendre fournir des mesures d’urgence pour sauver des vies, suite à la confirmation du cas positif de choléra suivi du décès de cette personne et l’identification de plusieurs cas suspects dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

 

Les Nations Unies veut axer leur réponse d’urgence sur la limitation de la propagation de la maladie tout en informant la population sur la manière de prendre des mesures immédiates pour sauver des vies à la maison. “Les Nations-Unies comptent employer une surveillance élargie, une augmentation de l’approvisionnement en eau et en assainissement ainsi que le développement de centres de traitement du choléra et le renforcement de la prise en charge des cas”, lit-on dans le communiqué.

 

 

Préoccupée par la situation, l’ONU dit avoir déjà des équipes d’intervention d’urgence spécialisées prêtes à être déployées pour soutenir les communautés touchées. “Dans le contexte sociopolitique actuel, il est impératif que ces équipes se voient garantir un accès sûr aux zones où des cas ont été confirmés ou suspectés, afin de contribuer à atténuer le risque d’une épidémie importante”, précisent les Nations Unies dans ce communiqué.

 

 

En vue de limiter la propagation de la maladie au sein des communautés, l’ONU demande à la population de faire bouillir de l’eau pour boire et cuisiner ; se laver les mains régulièrement avec du savon et de l’eau potable/traitée (bouillie ou chlorée) ; protéger les aliments des animaux nuisibles (rongeurs et insectes) et utiliser des latrines.

 

 

Par ailleurs, elle invite toute personne qui présente des symptômes de diarrhée aqueuse aiguë et de vomissements de consulter immédiatement un médecin et de rester hydratée en utilisant “des sels de réhydratation orale qui peuvent être fabriqués à la maison en combinant un litre d’eau propre, six cuillères à café de sucre et ½ cuillère à café de sel”. “Les nourrissons doivent recevoir au moins un demi-litre de sels de réhydratation orale par jour tandis que les enfants doivent en recevoir un litre. Les adultes devraient en consommer trois litres par jour”, conseille-t-elle.

 

Haïti a célébré, le 4 février 2022, ces trois années consécutives sans détection d’un cas de choléra malgré une recherche active. C’est dans ce contexte que s’invite cette recrudescence inquiétante des cas de choléra alors qu’Haïti est en attente de certificat d’élimination.

 

DJ

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *