février 4, 2023
Education

Le parti Politique Fusion exige la réouverture des classes

La Fusion des Sociaux-démocrates Haïtiens, par le biais d’un communiqué de presse publié ce jeudi 27 Octobre 2022,  a exigé la réouverture des classes qui peine à être effective alors qu’elle était prévue pour le 3 octobre dernier ensuite le 10. La structure politique indique que des millions d’élèves sont pris en otage à cause de la crise qui sévit dans le pays et des milliers d’enseignants sont privés de leur seul moyen de subsistance.


D’après la structure politique, un mois après la date qui aurait dû être la rentrée scolaire, dix-neuf mille (19.000) établissements scolaires et centres universitaires ne fonctionnent pas, plus de quatre millions d’élèves et étudiants (4,000,000) sont aux abois et cent cinquante mille (150,000) enseignants sont pratiquement au chômage.

Elle estime que cette situation est très compromettante pour l’avenir de la société. « Elle s’analyse comme la résultante des formes de contestations aveugles, comme la résultante des actions criminelles des gangs de tous poils provoquant peur et panique tant du côté parents/élèves que celui des responsables d’écoles et d’enseignants », explique la structure politique dans ce communiqué.

La Fusion des Sociaux-démocrates Haïtiens fait appel à tous les secteurs de la vie nationale pour prêter mains fortes au gouvernement haïtien en vue de garantir le droit des enfants de recevoir une éducation de qualité en vue d’acquérir les compétences nécessaires pour relever les défis auxquels le pays fait face.

La structure politique estime qu’une réouverture des classes dans le plus bref délai pourra faciliter le renouvellement de la société.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *