janvier 28, 2023
Actualité Mot du citoyen

Le départ du PM, Ariel Henry et avec lui son projet d’augmenter le prix des produits pétroliers à la pompe, seule solution à la crise actuelle.

En Haïti les salaires ne suivent pas l’inflation, l’inflation augmente les salaires du secteur public comme du secteur privé ne bougent pas, en clair les Haïtiens s’apprauvrissent. L’inflation est une augmentation du niveau général des prix ou une perte de pouvoir d’achat de la monnaie.

 

 

 

En Haïti généralement les principales causes de l’inflation sont: La création monétaire de la BRH pour financer le déficit Budgétaire du Gouvernement, l’augmentation des coûts de production des entreprises et le prix des produits importés, l’instabilité politique engendrant une anticipation négative des agents économiques, l’augmentation du prix des produits pétroliers, la baisse de la production agricole, le faible niveau de productivité et de compétitivité des entreprises Haïtiennes, la mauvaise gouvernance institutionnelle et économique du pays, absence d’une structure de défense des consommateurs, l’absence de l’aide étrangères ou l’appui budgétaire etc.

 

 

 

Nous avons constaté une hausse continuelle de l’inflation au cours de l’année 2022, à titre d’exemple: au mois de Juillet 2022 l’inflation a été de 30,5% en glissement annuel, contre 29% en juin et 27,8% pour le mois de mai; Cette tendance Haussière de l’inflation va se poursuivre, parce que les déterminants de l’inflation ne vont pas s’améliorer, bien au contraire.

 

 

 

Le prix du baril de pétrole ne tombe pas, il est toujours supérieur à 90 Dollars Américains, le financement monétaire de la BRH se poursuivra, la subvention des produits pétroliers dépasse les 50 milliards de Gourdes, les anticipations rationnelles des agents économiques sont mêmes renforcées; Ou peut anticiper pour le mois d’août une inflation de plus de 33% en glissement annuel.

 

 

 

Si le gouvernement ne fait pas le retrait de sa proposition d’augmenter les prix des produits à hauteur de 128% pour la gazoline; J’anticipe que L’économie Haïtienne dès le mois de novembre ou décembre va connaître l’une des rares fois de son histoire une Hyper-inflation c’est-à-dire un taux d’inflation de plus de 50%.

 

 

 

Les conséquences seront catastrophiques pour le pays, 95% des Haïtiens seront pauvres ou extrêmement pauvres: la classe moyenne actuelle disparaîtrait et le glissement des 5% de riches vers une nouvelle classe moyenne;

 

 

 

Pour empêcher ou contrecarrer ce destin funeste une seule solution:

 

 

 

Le départ du Premier ministre et avec lui son projet d’augmenter significativement le prix à la pompe des produits pétroliers.

 

 

 

Aujourd’hui, les conditions ne sont pas remplies pour une augmentation des prix des produits pétroliers (voir mon article en date du 20 septembre 2022).

 

 

 

Dr Eddy Labossière

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *