février 5, 2023
International

Garry Conille, Coordonnateur du Bureau multipays de l’ONU en Jamaïque, met le cap sur le développement de la région Caraïbe

Le Docteur Garry Conille ancien Premier ministre Haïtien, est placé à la tête du bureau multipays en Jamaïque. S’inspirant d’une large vision, il entend contribuer au développement des pays insulaires de la région. Il préconise l’amélioration du soutien sur mesure aux petits États insulaires en développement des Caraïbes.

 

La réforme du système de développement des Nations Unies a revigoré le rôle du Coordonnateur résident et élargi la présence des entités des Nations-Unies dans les pays desservis par des bureaux multipays, c’est-à-dire des bureaux des Nations-Unies avec un Coordonnateur résident qui couvre deux pays ou plus.

Le bureau multipays basé en Jamaïque, ayant à sa tête l’Haïtien Garry Conille dessert également les Bermudes, les Bahamas, les îles Turques et Caïques et les îles Caïmans et fait partie d’un certain nombre de bureaux des Nations-Unies dans les Caraïbes.

Avec le soutien de capacités renforcées dans son bureau, et facilité par un budget de coordination accru pour les bureaux multi-pays suite aux réformes, le Coordonnateur résident a mobilisé l’expertise des entités des Nations-Unies physiquement présentes dans le pays et disponibles au niveau régional ou mondial, repensé la configuration de l’équipe de pays des Nations-Unies et réaligné des ressources financières conformément au cadre de coopération des Nations-Unies pour le développement durable (2022-2026) pour les pays anglophones et néerlandophones des Caraïbes, qui définit un ensemble clair de priorités et d’engagements pour le développement durable dans la région, en particulier dans les domaines qui ont le plus grand potentiel d’impact transformationnel et d’accélération des progrès vers les ODD.

En Jamaïque et aux Bahamas, le Coordonnateur résident a également établi deux forums de partenariat qui réunissent des partenaires de développement internationaux pour rencontrer régulièrement l’équipe de pays des Nations-Unies et explorer les possibilités de collaboration conjointe, aligner les stratégies de coopération et coordonner les interventions.

Le leadership de l’ancien chef du gouvernement haïtien a été particulièrement pertinent pour fournir une vision éclairée, établir un consensus et mobiliser un financement catalytique, y compris auprès du Fonds conjoint des Nations-Unies pour les ODD.

Aux Bahamas, le coordonnateur résident a renforcé la coopération entre l’ONU et le gouvernement. Pour la toute première fois, le gouvernement des Bahamas a signé le cadre de coopération, reconnaissant à quel point ses priorités nationales s’alignent sur les objectifs énoncés dans le cadre de coopération multi-pays. L’ empreinte de l’ONU a triplé dans les îles. En outre, le gouvernement a également bénéficié d’un nouveau spécialiste de la coordination basé à Nassau, relevant du Coordonnateur Résident basé en Jamaïque.

Aux Bermudes, également signataire pour la première fois du cadre de coopération multi-pays, le coordonnateur résident a noué une relation solide avec l’équipe gouvernementale de réduction et d’atténuation des risques de catastrophe afin de fournir un soutien de plus en plus nécessaire en raison des impacts du changement climatique.

Les Nations-Unies indiquent que dans les Caraibes, Garry Conille a triplé la présence des organismes onusiens dans toutes les îles pour mieux servir ces petits États insulaires en développement et leurs besoins spécifiques envers les objectifs globaux. Garry Conille à occupé par le passé plusieurs hautes fonctions toujours liées aux Nations-Unies notamment dans le continent Africain.

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *