février 5, 2023
Sports

Foot- infrastructure : Le stade Sylvio Cator dans un état lamentable

Actuellement, en Haïti, les infrastructures sportives particulièrement celles du football ne sont pas administrées et l’unique stade d’Haïti, en l’occurrence le stade Sylvio Cator, est dans un état catastrophique.

 

Fondé sous l’administration de Paul Eugène Magloire, le stade qui porte le nom de l’athlète haïtien Sylvio Cator (Maire de Port-au-prince en 1946), a été inauguré en 1953.

Il faut dire que le stade n’est pas entretenu, aux alentours de cette enceinte, les murs sont sales et il existe un garage à l’extérieur de ce bâtiment.

 

L’administration en place n’a pas organisé le moindre match national et international depuis quelques temps, la sélection nationale de football avait accueilli tous ces adversaires en République Dominicaine.

Une partie de l’espace est aussi transformé en dépot de provisions alimentaires. Des marchands ont accaparé le stade dans l’optique d’étaler leurs produits. Aux voisinages de l’enceinte, la situation est lamentable, une pompe à essence, le Cimetière de Port-au- Prince, des stations de véhicules et entr’autres des marchands aux alentours de cette infrastructure donnent l’impression que le stade Sylvio Cator mérite d’être reloger.

Vu de l’intérieur du stade

La situation est alarmante, il faut que cela change, le stade Sylvio Cator, l’unique dont dispose le pays ne peut pas se trouver dans un état aussi chaotique. Entre temps, les footballeurs et les footballeuses haïtiens (nes) continuent de faire des exploits à l’étranger.


RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *