décembre 8, 2022
Uncategorized

Les gagnants de la 8e Édition du Prix Jeune Journaliste de l’OIF sont connus

Marie-André Bélange de Vision 2000 avec son reportage « La résistance des commerçantes face à la persistance de l’insécurité en Haïti » et Rose Marie Mathe Jeannis avec son travail intitulé : « Le poumon économique de Noailles fracturé par des gangs » sont respectivement 1ere et 2e lauréate de la catégorie presse audio de la 8e Édition du concours du prix jeune journaliste en Haïti.

Dans les autres catégories, quatre hommes ont été primés. Wedster Lyvert du groupe le Nouvelliste avec son texte « Litanne Juste, une madan Sara à toute épreuve » et Justin Gilles pour son travail « Insécurité à Bel-Air, calvaire des artistes » terminent 1er et 2e pour la presse écrite.

Le journaliste présentateur et reporter de Radio Sans Fin, Marx Stanley Léveillé domine la presse audiovisuelle avec son reportage titré « L’Industrie du loisir asphyxiée par la guerre des gangs à Martissant » tandis que Rosemond Jean-Baptiste avec son travail « Ti Kajou, le chemin de l’espoir » est consacré 2e lauréat.

Lancée le 5 juillet dernier, cette 8e édition s’est déroulée dans un contexte socio-politique assez difficile, ce qui explique que la proclamation des résultats de cette 8e Édition a été faite par Visio-Conférence ce vendredi 23 septembre avec la participation entre autres du Représentant régional de l’OIF pour la Caraibe et l’Amérique Latine M. Emmanuel ADJOVI, de la Représentante de l’Ambassadeur du Canada en Haïti Mme Raina NTAWIGIRIRA et la chargée d’affaire a.i de l’ambassade de la confédération helvétique Mme Céline MAYE.

Ordinateur portable, lots de livres, ateliers de formation, cours de français, dictaphone, stage d’un mois dans un pays francophone en l’occurrence France ou Bénin, sont entre autres primes que gagnent les lauréats.

WMP

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *