février 4, 2023
DOSSIER Education

Le report de la rentrée des classes respecté, le MENFP en position de force

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle était contraint de reporter la rentrée scolaire face à la crise pluridimensionnelle qui gangrène le pays, entravant la préparation des parents pour la reprise des activités scolaires. Plusieurs responsables d’écoles avait exprimé, de leur côté, l’intention de passer outre cette mesure.

 


On est le mardi 6 septembre 2022, aucune activité académique n’est constatée notamment dans la région métropolitaine. Une victoire pour le MENFP dans sa quête d’offrir à tous les élèves les mêmes chances dans le système.

 

Cette semaine devait marquer le retour en classe des élèves pour entamer la nouvelle année académique. Pour une énième année, le MENFP a reporté la rentrée, question de permettre aux parents de mieux se préparer. La décision est générale et toutes les institutions se doivent de s’y conformer.

 

À travers un communiqué publié le lundi 29 août dernier,  le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), a demandé de respecter la décision prise en conseil du gouvernement de rouvrir les écoles le 3 octobre prochain.

 

Cependant, plus d’un s’attendait à voir cette semaine,  des élèves sans uniformes prenant tout de même le chemin de l’école sur pression des responsables réfractaires, comme lors des années antérieures. Mais cette année, le titulaire du MENFP est ferme sur sa décision, la rentrée concerne toutes les institutions scolaires du pays. Les responsables ont donc fini par se plier à la décision du Ministère (jusqu’à présent). On ne sait pas ce qu’il en sera pour les prochaines semaines.


« La rentrée fixée au 3 octobre concerne toutes les écoles, de quelque nature que ce soit, sur l’ensemble du territoire. C’est un exercice de citoyenneté, de solidarité pour que tous les élèves soient sur la même longueur d’onde. Les inspecteurs du ministère seront très stricts sur le respect de la date de la rentrée », avait déclaré Nesmy Manigat sur une station de la capitale.

 

Le report est effectif, le MENFP dit veiller au respect de la date fixée pour la rentrée des classes le 3 octobre. Les autorités concernées vont-elles arriver à contraindre toutes les écoles dans le pays à garder leur portes fermées? Ce n’est pas un pari facile, il n’est que d’attendre.

 

JB

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *