février 3, 2023
Actualité

Port-au-Prince : énième tentative de Me Jacques Lafontant pour freiner la vente illicite de produits pétroliers.

Des récipients remplis de produits  pétroliers inondent les trottoirs à Port-au-Prince.  Les marchands ambulants les vendent au prix fort au grand dam des consommateurs. Préoccupé par cette action jugée illégale, le chef du parquet de la capitale menace d’arrêter ceux qui s’adonnent à cette pratique dans un délai ne dépassant 8 jours.  

 


Me Jacques Lafontant fait injonction tant aux vendeurs qu’aux acheteurs de mettre fin à cette pratique dans le délai qui leur est accordé.

 

Passé cet intervalle de temps, le parquet ordonnera  aux forces de l’ordre de mettre la main au collet des contrevenants, lit-on dans   un communiqué portant la signature de Me Jacques Lafontant, commissaire du gouvernement de Port-au-prince.

 

L’homme de loi sollicite la collaboration des juges de paix et leurs suppléants pour que cette mesure puisse produire les effets escomptés. En ce sens, le Parquetier demande à ces derniers de prendre toutes les dispositions pour faire respecter le décret du 20 décembre 1946 interdisant le marché noir et la spéculation illicite.

 

 

Jean Allens Macajoux 

macallens23@gmail.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *