février 3, 2023
Culture

La Cassave haïtienne bientôt inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

La Délégation permanente d’Haïti auprès de l’UNESCO, a annoncé, dans un communiqué, que dans le cadre d’une démarche multinationale, la Cassave est le premier élément haïtien qui sera soumis pour inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité dans le cadre de la Convention de 2003 de l’UNESCO.

 

La Cassave haïtienne bientôt inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Après “la Soupe joumou”, la cassave sera, éventuellement, le deuxième élément haïtien inscrit depuis la ratification par le pays, en 2009, de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

 

Dans le communiqué, la délégation permanente d’Haïti auprès de l’UNESCO dit avoir eu le soutien des pays tels que Cuba, Honduras, République Dominicaine et Venezuela dans le cadre de ce processus multinational d’inscription des techniques traditionnelles de production et de consommation de la Cassave à travers les savoirs, savoir-faire et les pratiques qui y sont liés.

 

La délégation haïtienne ayant à sa tête Dominique Dupuy, décrit la Cassave comme un ensemble de traditions à la fois diverses et homogènes que l’on retrouve à travers Haïti, mais également dans tout l’espace Caraïbe, les Amériques centrales et du Sud. Cet élément avait été inscrite par le ministère de la Culture au Registre national du Patrimoine culturel haïtien, le 18 janvier 2021.

La cassave est un «héritage multimillénaire des Arawaks/Taïnos, premiers habitants de la terre d’Haïti/Quiskeya/Bohio, légué à nos ancêtres, la transformation du manioc en Cassave fait aujourd’hui partie prenante de l’identité des Haïtiennes et des Haïtiens, aux quatre coins du pays», souligne le communiqué.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *