février 4, 2023
International

Décès ce mardi du dernier dirigeant de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev

L’homme politique Mikhaïl Gorbatchev est mort en Russie ce mardi 30 août, à l’âge de 91 ans, a indiqué un hôpital cité par les agences de presse russes.

Pur fils du système communiste,Mikhaïl Gorbatchev a effectué un parcours classique d’apparatchik pour devenir à 54 ans, le 11 mars 1985, le numéro un de l’empire soviétique qui était empêtré dans une guerre sans fin en Afghanistan.

Sous son mandat, les dérives n’ont pas manqué: l’entrée des chars soviétiques en Lituanie, la répression de manifestants pacifiques en Géorgie, ou la « catastrophe nucléaire de Tchernobyl », en 1986.

Prix Nobel de la Paix en 1990

Mikhaïl S. Gorbatchev était le dernier homme à avoir dirigé l’Union soviétique (URSS) entre 1985 et 1991, il instigua dans l’Union soviétique « la perestroïka et la glasnost », deux termes renvoyant respectivement à la libéralisation économique et la libéralisation culturelle de son pays.

Suites aux différents problèmes auxquels il a été confronté, l’URSS disparaît en décembre 1991 lorsque la Russie, le Bélarus et l’Ukraine proclament que l’Union soviétique « n’existe plus » obligeant Mikhaïl Gorbatchev a  démissionné le 25 décembre de la même année.

Depuis Gorbatchev s’était reconverti en défenseur de la cause environnementale et avait créé la Fondation Gorbatchev, dédiée aux études socio-économiques.

De plus en plus discret ces dernières années, il n’a pas réagi sur la guerre entre son pays et l’Ukraine .

Widsa M.Payen

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *