décembre 8, 2022
Uncategorized

Affaire Yves Jean Bart : Romain Molina accusé de diffamation dit maintenir ses accusations.

Double rebondissement dans le dossier de l’ancien président de la Fédération Haïtienne de Football, Romain Molina, tombeur de Yves Jean Bart, est accusé à son tour de diffamation par le Tribunal judiciaire de Paris. Le journaliste rétorque et dit maintenir ses accusations.

 

Retournement spectaculaire de situation dans le dossier de l’ancien homme fort de la FHF, Dadou Jean Bart. Accusé d’agressions et d’abus sexuel sur mineurs, Yves Jean Bart se trouve dans de beaux draps et s’est vu déchoir de la tête de la Fédération.

 

L’initiateur du bannissement à vie de Dadou Jean-Bart, Romain Molina est à son tour accusé de diffamation, et le journaliste indépendant est monté au créneau pour démentir ces allégations après le communiqué du conseil de la défense de Yves Jean-Bart. Romain Molina va pouvoir répondre aux questions de la justice, si l’on se fie aux propos de l’avocat de Dadou, Me Stanley Gaston.

Romain Molina maintient ses accusations

Le journaliste questionne l’empressement du Conseil de défense de Dadou Jean-Bart. Selon le Français, l’affaire n’a pas encore été jugée; “Contrairement à ce qu’annonce l’avocat de Yves Jean-Bart, maître Stanley Gaston, il n’y a aucune victoire juridique pour Dadou (l’ancien président de la fédération haïtienne de football banni à vie par la FIFA pour abus sexuels sur mineurs) en France contre moi. La justice m’a demandé si j’avais écrit les articles et tenu les propos dénonçant les abus sexuels de Dadou, ce qui était le cas. Désormais, le dossier est transmis à un juge d’instruction en attendant le procès pour juger notamment le fond (qui n’a pas encore été abordé), » a écrit Molina. Dadou n’a pa encore gagné une bataille juridique, clame-t-il.

 

Dans un communiqué publié par les avocats de Yves Jean Bart portant la signature de Me Stanley Gaston, le journaliste-enquêteur Romain Molina est accusé de diffuser de fausses allégations par devant un Tribunal Français. Le juge d’instruction au Tribunal Judiciaire de Paris, dans son ordonnance de renvoi du 15 juillet 2022, considère qu’il existe des charges suffisantes pour diffamation contre le nommé Romain Molina (principal accusateur de Dadou), qui sera jugé au tribunal correctionnel très prochainement. La défense de l’ancien dirigeant de la Fédération Haïtienne de Football annonce que Dr Jean Bart accueille avec satisfaction cette victoire dans la bataille pour rétablir la vérité et restaurer sa dignité.

 

Dadou Jean-Bart a été banni de toutes activités liées au football en novembre 2020 et avait écopé d’une lourde amende pour abus de pouvoir et agression sexuelle sur plusieurs joueuses, dont des mineures. Il a été suspendu à vie et devait verser 1.000.000 francs suisses soit environ 1.000.000 de dollars américains d’amende.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *