juillet 22, 2024
People

Odette Roy Fombrun, la mort d’une icône

L’écrivaine Odette Roy Fombrun est décédée le vendredi 23 décembre 2022, en sa résidence. Durant tout son parcours, elle aura été ce catalyseur, ce booster, cette icône faisant tout pour une autre image de la jeunesse haïtienne.

 

Elle est la référence en matière d’histoire et de géographie en Haïti. Elle draine des siècles d’histoire contés dans les multiples pages de ses écrits. Odette Roy Fombrun est le portrait de cette fille d’Haïti qui a enfilé plusieurs costumes en vue d’aider le pays à sortir de ce marasme dans lequel il se trouve depuis un certains temps. Tantôt historienne, géographe et tantôt coach en motivation pour la jeunesse.

Odette Roy Fombrun est née à Port-au-Prince. Elle est diplômée en 1935 à l’école normale d’institutrices, et en 1945 est allée aux États-Unis pour poursuivre des études d’infirmière pendant un an à Boston, dans le Massachusetts. Elle a ensuite ouvert le premier jardin d’enfants et le premier fleuriste professionnel d’Haïti. Elle a passé un long séjour à Cuba entre 1950 et 1954 aux côtés de son mari ambassadeur où elle a appris l’art floral.

L’éducatrice s’intéressait également à la politique et aux questions d’intérêt national. Elle a publié à cet effet des centaines d’articles de journaux et de magazines sur les questions spécifiques de l’actualité sociopolitique, appelant sans cesse à l’union nationale.

Entre 1959 et 1984, Odette connaît l’exil politique, la famille étant menacée par le régime dictatorial de François Duvalier. Elle partage son temps entre les États-Unis et le continent africain, accompagnant son mari représentant de l’UNICEF dans plusieurs pays.

Depuis 1981, Odette s’est engagée dans la défense des droits de l’homme, des embargos commerciaux, la domination flagrante des principales économies mondiales, etc.

En 2007, Madame Odette Roy Fombrun et ses enfants, ont créé la fondation Odette Roy Fombrun. Sa mission est basée sur la conviction profonde que pour être durables, l’éducation et le développement doivent se faire à partir d’une “konbit” et des projets mobilisateurs réunissant les citoyens d’une même communauté avec leur jeunesse dispersée et leurs ressortissants vivant à l’étranger.

 

Véritable coach pour la jeunesse haïtienne

Odette Roy Fombrun fut toute sa vie une écrivaine dévouée à l’instruction et à l’épanouissement de la jeunesse haïtienne. Elle disait souvent aux fils et aux filles de la nation de garder la tête haute en toute occasion.

« J’ai toujours invité la jeunesse à faire quelque chose qui vise le haut. Je ne la demande jamais de regarder en bas », avait rappelé Odette Roy Fombrun dans une entrevue exclusive avec Carel Pèdre. Elle avait indiqué qu’elle se cassait souvent la tête pour voir ce qu’elle peut faire de beau et de grand avec cette jeunesse.

Dans cette entrevue, Odette Roy Fombrun avait pris à contre-pied les dires selon lesquels cette jeunesse est différente de celle qu’a connue Haïti vers la première moitié du 20e siècle. « Je pense que nous avons la même jeunesse. Ces sont les autorités étatiques qui ne sont pas à la hauteur », a-t-elle tranché.

Toujours dans cette interview, elle avait dénoncé les politiques manipulant l’opinion publique pour inciter la jeunesse à la violence alors que leurs progénitures reçoivent des diplômes à l’étranger. « Ils ne les (les jeunes) proposent rien afin qu’ils puissent garder la tête haute.  Haïti mérite autre chose que les trucs proposés par les leaders actuels », a-t-elle précisé d’un ton abrupt.

Odette Roy Fombrun a toujours été amer contre les hommes politiques. Elle n’a jamais manqué l’occasion de leur tirer l’oreille par des correspondances lisibles dans lesquelles elle faisait parvenir son idée de la situation.

Son véritable coup de gueule reste et demeure cette lettre adressée à Ariel Henry où elle a appelé le premier ministre « à agir maintenant ou à laisser la place à de plus capables ».

“ Arrêtez donc vos promesses non-tenues de nous sortir du bourbier en réalisant une entente inclusive “, avait exhorté Odette R. Fombrun, au chef de la Primature.

Odette Roy Fombrun est partie vendredi 23 Décembre, délaissant des œuvres relatives à la géographie, l’histoire et la citoyenneté. Elle reste l’auteure la plus prolifique de toute sa génération.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *