janvier 28, 2023
International

L’ONU appelle à l’éradication de toutes les formes d’esclavage contemporain

(New-York) À l’occasion de la Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage, le 2 décembre 2022, le Secrétaire général des Nations Unies, (ONU) Antonio Guterres a déploré l’augmentation de l’esclavage moderne et la répercussion de l’héritage de la traite transatlantique des esclaves aujourd’hui.

 

Dans son message de circonstance, M. Guterres a déclaré que les sociétés restent marquées par les souffrances historiques des Africains réduits en esclavage et qu’elles ne sont pas en mesure d’offrir à chacun les mêmes opportunités de développement.

De ce fait, le chef de l’ONU a appelé à identifier et à s’engager de nouveau pour éradiquer toutes les formes d’esclavage contemporain, de la traite des personnes à l’exploitation sexuelle, en passant par le travail des enfants, le mariage forcé et l’utilisation d’enfants dans les conflits armés.

« Des mesures accrues doivent être prises avec la pleine participation de toutes les parties prenantes, notamment le secteur privé, les syndicats, la société civile et les institutions des droits de l’homme », a-t-il déclaré avant de continuer qu’il «exhorte également tous les pays à protéger et à faire respecter les droits des victimes et des survivants de l’esclavage ».

Selon l’ONU, 50 millions de personnes ont été victimes d’une forme d’esclavage moderne en 2021, soit 10 millions de plus qu’en 2016. En effet, l’esclavage moderne est présent dans presque tous les pays du monde et transcende les frontières ethniques, culturelles et religieuses.

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *