janvier 28, 2023
Actualité

Déportation de plus de 5 000 Haïtiens en une semaine par la République Dominicaine

La Direction générale des migrations dominicaine (DGM) a annoncé le rapatriement d’environ 5 248 ressortissants haïtiens résidant illégalement dans le pays après avoir été arrêtés, rapporte le quotidien Diario Libre.


L’institution a déclaré que lors d’exploitations simultanées menées au cours des huit derniers jours sur tout le territoire national, le plus grand nombre d’Haïtiens ont été emprisonnés dans la municipalité de Santo Domingo Norte. Environ 529 hommes et 21 femmes ont été déportés, principalement dans les secteurs Buena Vista I et II, Los Marañones I et II, Avenida Jacobo Majluta, Residencial Bienaventuranzas, Residencial San Rafael, Mamá Tingó, Sabana Perdida, entre autres.

La Direction générale des migrations dominicaine a fait état de plusieurs cas d’arrestations similaires dans d’autres municipalités du pays dont Santo Domingo Este, les avenues Venezuela, Sabana Larga, Ensanche Ozama et Villa Duarte.  

À Saint-Domingue Ouest, selon la DGM, du 17 au 24 octobre, 483 ont été détenus dans les quartiers, Las Caobas, El Enriquillo, El Olguin, Libertador et Buenos Aires, sans aucune documentation légale pouvant les identifier comme des étrangers sur le sol dominicain. 

Dans la ville de Santiago de los Caballeros, dans la région du Nord, 1 183 Haïtiens sans papiers, avec une majorité de 1,031 hommes et le reste des femmes, ont été arrêtés et déportés en Haïti depuis les quartiers de Los Ciruelito, Cien Fuegos, Monte Rico, Ensanche Mella I, Centre-ville, entre autres a précisé le journal.

 

RPBS avec Diario Libre

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *