février 5, 2023
Uncategorized

La légende du basketball professionnel américain, Bill Russell, s’éteint à 88 ans.

Bill Russell, une légende de la NBA qui a guidé les Celtics de Boston vers 11 championnats en 13 ans — les deux derniers en tant que premier entraîneur noir dans le sport majeur américain — et qui a lutté aux côtés de Martin Luther King fils pour les droits de l’homme, est mort dimanche 31 juillet. Il était âgé de 88 ans.

Sa famille a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux, disant que Russell a rendu l’âme avec son épouse, Jeannine, à son chevet. La cause de sa mort n’était pas mentionnée dans la déclaration.

 

Membre du Temple de la renommée, cinq fois joueur le plus utile du circuit et 12 fois invité au match des étoiles, Russell a été élu en 1980 plus grand joueur de l’histoire de la NBA par les chroniqueurs de basketball. Il demeure la personne la plus titrée de son sport et le modèle du joueur sans égo, qui gagnait grâce à sa défensive et les rebonds tout en laissant les autres joueurs marquer.

Les batailles entre les deux pivots sur le terrain étaient féroces, des duels à ne jamais manquer dans la NBA. Russell a également guidé l’Université de San Francisco vers le championnat de la NCAA en 1955 et 1956, en plus de gagner l’or olympique en 1956.

Avec les Celtics, Russell a fait sa marque en tant qu’athlète noir dans une ville — et un pays — où la race noire était source de tension. En 2011, le président Barack Obama a remis la médaille de la liberté à Russell. Deux ans plus tard, une statue à l’effigie de Russell a été dévoilée devant l’hôtel de ville de Boston.

 

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *