juillet 22, 2024
Culture

Kiventz Dazile entre la poésie et le slam

En plus du théâtre, de la poésie et de différents genres musicaux comme le rap, le slam est un genre littéraire situé à mi-chemin du rap et de la poésie qui commence sérieusement à intéresser la jeunesse haïtienne. Inventé par l’américain Marc Kelly Smith pour s’opposer à la lecture poétique, le Slam est un mouvement culturel qui se clame  avec une énergie vivante et vibrante.

 

Kiventz Dazil un jeune de Fort St Michel au Cap-Haïtien,  finissant en sciences du Tourisme est avant tout un poète dans l’âme. Mais depuis quelque temps il veut se lancer dans le Slam.

Il a déjà publié 3 recueils de poèmes: Amour et Patrie tome I en 2014, Amour et Patrie Tome II en 2018 et colonie et Apocalyps en 2020. Trois recueils qui parlent d’amour et de société.

Cette passion pour l’écriture a commencé en écoutant du rap vers l’année 2009, ce qui l’a influencé à en faire aussi.

Au fil des années, soit en 2014 il a perdu sa passion pour le rap, et s’est converti en poète; c’est ainsi qu’il a sorti son premier recueil. Et aujourd’hui,  constatant l’évolution de l’art dans le monde, il a décidé de faire parler ses textes, en se lançant dans le Slam un style de poésie qui se martèle, qui se claque.

Le 26 février dernier le poète/slameur a sorti un track: « moman verite » un texte qui peint la réalité actuelle du pays sur le plan socio-politique.

Kiventz compte sortir très prochainement son premier album de slam intitulé: « San Bri San Kont ». Un album écrit en créole juste pour mieux connecter l’Haïtien à sa réalité.

 

Billy Désir

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *