décembre 8, 2022
Uncategorized

Le Directeur Général de l’EPPLS et son chauffeur morts calcinés à Laboule 12.

L’ancien Sénateur et actuel Directeur Général de l’Entreprise Publique de Promotion de Logements Sociaux (EPPLS), Yvon Buissereth accompagné de son chauffeur, a été brûlé vif. Ce double meurtre a été perpétré dans l’après-midi du vendredi 6 août 2022, à Laboule 12, précisément dans la zone dénommée « Carrefour désiré. »

 

Selon des sources concordantes, l’ancien sénateur du Sud et son chauffeur auraient été victime de la guerre existante entre deux gangs armés à Boutilier. Les premiers éléments d’informations font croire que le directeur général de l’EPPLS ainsi que son chauffeur se rendaient dans le Sud du pays, au moment où des individus armés ont intercepté leur véhicule, avant de les tuer et y mettre le feu.

 

Le commissaire du Gouvernement de Port-au-prince, Me Jacques Lafontant, a déjà procédé à l’ouverture d’une enquête autour de ce dossier. Joint au téléphone par la rédaction de Radio PBS ce dimanche matin, le chef de la poursuite, Me Lafontant a informé que dès lundi matin, un réquisitoire sera demandé à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) afin de dispositions des éléments nécessaires à l’enquête.

 

Des réactions pleuvent suite à ce double crime.

Entre autres réactions, le Premier Ministre Ariel Henry dit condamner avec vigueur et sans réserve cet acte qu’il qualifie de “barbare” perpétré, samedi dans l’après-midi, par des gangs armés du quartier de Laboule à l’encontre du directeur général de l’EPPLS, Yvon Buissereth, ancien sénateur de la République. “Ses assassins, ainsi que tous les autres criminels qui sèment le deuil dans le pays, seront poursuivis dans leur dernier retranchement et doivent répondre de leurs actes ignominieux devant la justice, a-t-il écrit sur son compte twitter.

Le chef de la primature a encouragé la Police Nationale d’Haïti à décupler ses efforts en vue de continuer à traquer les bandits de tout acabit qui ensanglantent notre société.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *