décembre 8, 2022
Uncategorized

La Banque Mondiale octroie un don de 66 millions de dollars au gouvernement haïtien pour renforcer le système sanitaire.

Le Ministère de l’Économie et des Finances a signé, le jeudi 4 août 2022, 3 accords de financement additionnels avec la Banque Mondiale visant à financer des projets de soins de santé primaires et de suivi en Haïti, des projets de réponse dans le cadre de la pandémie de COVID-19 et de gestion des risques et de résilience climatique.

 

Le gouvernement haïtien a annoncé que grâce à ces accords le pays sera mieux préparé pour faire face aux catastrophes naturelles et aux crises sanitaires.

La signature de ces accords de financement supplémentaires permettra au gouvernement d’être plus efficace dans ses actions de lutte contre la pandémie de Covid-19 et plus résilient face aux risques climatiques et environnementaux, selon le ministre de l’Interieur et des Collectivités Territoriales, Liszt Quitel. Au nom du gouvernement, il a remercié la Banque Mondiale pour ce soutien. Le numéro 1 du MICT a attiré l’attention des citoyens sur plusieurs catastrophes naturelles qui ont déjà frappé le pays et affecté le système sanitaire.

 

Le chef des opérations de la Banque Mondiale en Haïti, Laurent Msellati a renouvelé l’engagement de l’institution financière internationale de continuer à soutenir Haïti dans sa mission de prévention par rapport aux catastrophes sanitaires et naturelles. M. Msellati a estimé que ce financement aidera Haïti à améliorer l’accès et la qualité de ses services de santé, notamment dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

 

Ce nouveau financement permettra au gouvernement de renforcer la campagne de vaccination contre la Covid-19 et d’aider le pays à mieux se préparer aux éventuelles crises sanitaires, selon le ministre de l’Economie et des Finances.

Le titulaire du MEF, Michel Patrick Boisvert, a également souligné que cet argent permettra au gouvernement haïtien d’acheter des équipements médicaux adéquats pour renforcer le système de santé haïtien et mieux soutenir le personnel. Cette initiative s’inscrit dans les priorités du gouvernement en vue de renforcer le secteur médical ainsi que le domaine de la gestion des risques et désastres en Haïti, a informé Michel Patrick Boivert.

 

Ces 3 accords de financement supplémentaires signés par le gouvernement haïtien avec la Banque mondiale sont évalués à 66 millions de dollars américains qui sont déjà disponibles, selon des responsables.

Grâce à cet accord, Haïti pourra renforcer sa réponse dans la lutte contre les maladies infectieuses telles que la diphtérie et la rougeole et construire des abris d’urgence adéquats pour accueillir les personnes vivant dans les zones vulnérables pendant la saison des cyclones et après le passage d’un éventuel tremblement de terre, selon les autorités gouvernementales.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *