février 21, 2024
Education

Haïti-insécurité : l’Association Professionnelle d’Écoles Privées appelle à la résistance

(Port-au-Prince)- L’Association Professionnelle d’Écoles Privées (APEP) se dit indignée, révoltée et préoccupée par le silence complice des autorités de l’État face à l’insécurité grandissante dans le pays. Dans une intervention à l’émission Panel Magik, ce mardi, Marie-Marguerite B. Clérié de l’APEP appelle les responsables des écoles du pays à un acte de patriotisme et de résistance. Elle se dit consciente de l’importance de l’éducation qui est un puissant facteur de développement d’une société.

 

Marie-Marguerite B. Clérié croit qu’en dépit de tout il faut sauver l’année scolaire, “ j’encourage les écoles toujours en fonction malgré l’insécurité croissante, de profiter au maximum le nombre de jours exigés par le MENFP “.

Toutefois, elle propose au Ministère de l’Éducation Nationale d’avoir une considération particulière pour les deux départements (Ouest et Artibonite) les plus touchés par l’insécurité, aux examens officiels. “Les examens pour ces départements pourront être reportés au mois de décembre, une façon d’aider les enfants à se rattraper”, suggère-t-elle.

Madame Clérié dénonce, par ailleurs, le silence complice des autorités gouvernementales face au phénomène d’insécurité qui ne cesse de semer le deuil à travers la population. En ce sens, Marguerite Clérié demande au gouvernement de faire preuve de compassion en mettant en place une stratégie, afin de faciliter la reprise des activités scolaires dans la capitale.

 

Wallace Elie

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *